-L’ agriculture:

Si on comptait 7 cultivateurs dans les années 1950 , aujourd’hui il n’en  reste plus qu’un . Les terres sont cultivées par des agriculteurs des villages des alentours .
Les terres se répartissent de chaque coté de la route départementale ainsi que sur un plateau  calcaire à 400 m d’altitude d’une superficie de 30 ha . Les productions sont : colza , blé , orge mais aussi maïs et herbe pour l’élevage de bovins surtout pour la viande .
Avant le phylloxéra , Pargny comptait 11 ha de vigne sur une multitude de parcelles . il y avait aussi des vergers de mirabelliers .

-Les entreprises:

Au 20 éme siècle , à Pargny , il y avait 2 fabriques de meubles et de sièges. Malheureusement ,aujourd’hui , après la crise , il ne reste plus que 2 artisans du meuble .

 

-Notre eau:

Le territoire de Pargny est traversé par la rivière dénommée Saônelle , nous venant de Liffol . Elle reçoit les eaux du ruisseau de Mureau , qui prend sa source à la célèbre « Fontaine Carrée » en amont de l’abbaye d’où son nom .
Ses eaux  descendent les pentes des Hauts-Bois de la Forêt de Mureau .
Le sol de la commune est formé de calcaire jurassique et d’argile . On y rencontre aussi sur les bords de la Saônelle de la marne bleue peu calcaire et ferrugineuse . Autrefois ces terrains furent exploités pour extraire l’oxyde de fer . On sait que Pargny a possédé un fourneau grâce au lieu-dit « sur le fourneau » ou encore le chemin du « vieux fourneau » . Il existait aussi des moulins à eau : un sur la Saônelle et un sur le ruisseau de Mureau . Sur ce dernier , il existe encore le canal d’alimentation  et la décharge .A la disparition du moulin c’est une usine de meubles qui utilisa cette force hydraulique afin de produire son électricité .

 

 

 

-HISTOIRE D’EAU A PARGNY ÉTUDE REALISÉE par Monsieur Yvon COLON (Mars 2019)

Comme pour la page du site de PVP « Guerre 1914-1918 »; nous mettrons sur le site tous les quinze jours un article sur l’eau de Pargny sous Mureau. Un travail de plus d’un an recherché dans différentes archives départementales et livres par Mr COLON.
-Dernier article sur l’eau de Pargny sous Mureau.

L’ADDUCTION DE L’EAU DU VILLAGE DE PARGNY SOUS MUREAU.

L' adduction d'eau de Pargny.

-7ème article

LA GRANDE FONTAINE.

La grande Fontaine.

 

-6ème acte (semaine 20)

-LA FONTAINE DE LA RUE DES CLOUS.

La fontaine de la rue des clous.

-5ème extrait (semaine 18)

-LA FONTAINE RONDE:

La fontaine ronde

 

 

 

 

-4ème article (semaine 16)

-L’ABREUVOIR RUE NEUVE RUE DU LAVOIR:

Il était situé à l’intersection de la Rue Neuve et de la Rue de St Quirin.
C’est daté du 12 novembre 1845.

Cet abreuvoir avait une colonne avec un jet d’eau et 2 auges, il était à l’emplacement du petit mur. En dessous des auges, l’eau pouvait couler et aller dans la Rue Neuve lors des crues.
La photo montre la colonne et une auge. Cela sert maintenant de parapet au-dessus du Mureau. La 2ème auge a été placée entre deux piliers de l’église.

-3ème acte (semaine 14)

-LES BORNES FONTAINES:

LES BORNES FONTAINES

LES BORNES FONTAINES

 

-2ème partie (semaine 12)

-LE GRAND LAVOIR:

Le grand lavoir

Le grand lavoir

-1er partie (semaine 10)

-L’ALIMENTATION EN EAU DU VILLAGE:

 

-Origine des noms de nos deux ruisseaux.
Le ruisseau de Mureau, prenant sa source au fond de la vallée de Mureau, a tout naturellement pris le nom de cette vallée.
Et Mureau est en rapport avec sans doute avec mur – murailles. Il existe un reste de mur qui va de « Gironde à Charmoncel ». Ce nom a été interprété en Mira-vallis(vallée merveilleuse) et Mire-valt(forêt merveilleuse).
Alimentation en eau du village de PARGNY

Alimentation en eau du village de PARGNY